La semaine du goût continue à la halte-garderie « la fourmilière » pour le plaisir des enfants

           La semaine du goût s’est déroulée à la halte-garderie itinérante « la fourmilière » gérée par le Centre Social Rural de Villefranche d’allier/Montmarault.             Les enfants âgés […]

           La semaine du goût s’est déroulée à la halte-garderie itinérante « la fourmilière » gérée par le Centre Social Rural de Villefranche d’allier/Montmarault.

            Les enfants âgés de 12 mois à 3 ans ont participé à différentes activités préparées par les professionnelles. Les enfants âgées de 3 à 12 mois quant à eux ont pu profiter de bonnes odeurs circulant dans la halte.

            L’équipe a souhaité faire découvrir aux enfants des saveurs, des odeurs inhabituelles. La semaine a débuté par une activité senteur. L’équipe a disposé dans des pots avec le couvercle percé des épices : muscade, cannelle, curry, herbes de Provence, vinaigre de cidre, clou de girofle, cacao amer, poivre…Paroles d’enfants : « beurk », « bah ». Les enfants curieux ont tous porté leur nez sur les pots. Puis les enfants ont touché une citrouille, enlevé les pépins à la main et même croqué dedans. Parole d’enfants : « ah, ça glisse ». Celle-ci a fini en tarte et a eu beaucoup de succès au goûter. Ils ont également réalisé du pain : un à l’origan, un au curry et le dernier aux herbes de Provence. Pas simple de devenir  de petits cuisiniers, un sur trois a été réussi : un enfant a échappé le sel (je vous laisse deviner le résultat) et un dont la pâte n’a pas levé. Ils ont aussi dégusté du fromage aux herbes avec des figues, du crumble aux coings et du milk-shake aux concombres et au fromage de chèvre. Celui-ci n’a récolté aucun suffrage mais plutôt des grimaces s’affichaient sur le visage des enfants. Heureusement que les popcorns faits dans la matinée ont eu plus de succès. A ce moment là, devant la machine, certains étaient bouche bée, d’autres riaient, souriaient, des « oh » sortaient de la bouche des enfants.

            Au vue du plaisir qu’à suscité cette semaine du goût pour les enfants, l’équipe a décidé de la prolonger d’une semaine. Le fil conducteur est la pomme dans tous ses états : pomme en morceaux, tarte aux pommes, jus de pommes et compote.

            Quinze jours riches en découverte où les sens étaient en éveil : la vue, le toucher, l’odorat et surtout le goût pour le plaisir des papilles.

            Vous l’aurez compris, à l’issu de ces ateliers, les enfants et les professionnelles ne sont pas devenus de fins gourmets mais plutôt des petits gourmands.