Expérience sensorielle glacée au MAB

Ce matin au Multi-accueil de Bezenet l’équipe, a proposé aux enfants une expérience sensorielle  : peindre avec des glaçons.

A l’évocation de ce programme les parents se sont montrés intéressés et curieux… et les enfants ont été très réceptifs.

Nous avions donc envie de vous faire partager cette activité simple et riches en expériences et sensations en espérant vous donner envie de la réessayer chez vous en famille.

Comment ça marche?

Quelques  jours avant nous avons congelé dans un bac à glaçons de la gouache et dans un autre de l’eau et du colorant alimentaire.

Le jour J Les enfants ont découvert ces glaçons multicolores. Ils  ont commencé leur expérience sensorielle avec les glaçons de gouache et avec un peu d’aide pour l’étape du démoulage ils se sont très vite lancés à laisser une trace sur leur feuille. D’abord en attrapant le glaçon par le bâtonnet mais très vite les plus téméraires l’ont saisi à pleine main. La plupart ont pu identifié et verbalisé la sensation de froid, ont remarqué que le glaçon rétrécissait et se transformait en eau. Nous avons également échangé avec eux sur les couleurs.

Installés debout pour être plus à l’aise et libres de leurs mouvements les enfants sont restés longuement à faire plein d’expériences différentes : certains tamponnent la feuille, d’autres utilisent le glaçons comme un pinceau, d’autres encore se colorent la main et transfèrent leurs empreintes…

 

 

Ensuite nous proposons à ceux qui veulent poursuivre, d’essayer les autres glaçons faits d’eau et de colorants alimentaires. Les enfants ont très vite remarqué qu’ils ne pouvaient pas faire les mêmes traces, que cela ne marquent pas sur leurs mains, qu’ils fondent beaucoup plus rapidement …

Les tout petits viennent  observer les plus grands, nous leur proposons de toucher, de manipuler à leur tour cette texture glacée… ils passent le glaçon de main en main, observent les traces laissées sur leurs mains, observent les gouttes d’eau qui se forment… 

L’équipe accorde une importance particulière à l’éveil sensoriel. Nous considérons que c’est une dimension essentielle du développement de l’enfant et de son rapport au monde qui l’entoure. Les perceptions sensorielles ne peuvent être réellement “assimilées” que si elles sont d’abord vécues et expérimentées. L’enfant doit pouvoir regarder, écouter, toucher, sentir, goûter : sa curiosité est stimulée ; il peut donc s’ouvrir au monde et à son environnement proche.

En résumé c’est par ses sens que l’enfant perçoit et comprend le monde qui l’entoure. « Les sens sont les organes de « préhension » des images du monde extérieur, nécessaires à l’intelligence. » (Maria Montessori, Pédagogie scientifique, tome I).

Aller au contenu principal